Actualités

18 Juin 2018

Dans la peau de… Jérôme, ingénieur logiciel embarqué

Jérôme travaille actuellement à la finalisation de la dernière version de Easylog. Au sein de l’équipe R&D, il intervient sur le logiciel embarqué, et plus spécifiquement sur la recherche de mécanismes en mesure de remplir toutes les fonctionnalités requises et l’analyse des exigences via des tests en vue de définir des solutions probantes. L’enjeu principal […]

Jérôme travaille actuellement à la finalisation de la dernière version de Easylog. Au sein de l’équipe R&D, il intervient sur le logiciel embarqué, et plus spécifiquement sur la recherche de mécanismes en mesure de remplir toutes les fonctionnalités requises et l’analyse des exigences via des tests en vue de définir des solutions probantes.

L’enjeu principal pour Jérôme est de trouver le bon dosage entre efficacité et rigueur dans son projet. L’ergonomie et l’autonomie de la batterie sont ainsi des composantes importantes de la conception du produit, dans le but d’optimiser l’utilisation pour le patient final. Jérôme s’inspire de best practices relevées lors de ses expériences antérieures afin d’instiller de nouvelles manières de travailler et d‘avancer en mode projet.

La rigueur technique est une composante essentielle de son job. Jérôme cite volontiers l’architecture comme 2epilier de sa mission au sein de BIOCORP puisque certaines contraintes matérielles imposent la définition du périmètre du projet : il lui faut tenir compte des ressources disponibles pour construire la solution la plus performante possible. Et les contraintes techniques sont nombreuses tant le simple concept d’informatique embarquée restreint le champ des possibles, en comparaison avec l’univers informatique au sens large. Enfin, l’anticipation est essentielle pour arriver à globaliser la vision de départ et parer à toutes les contraintes.

Jérôme tient à se tenir informé des bonnes pratiques et des avancées dans son domaine pour toujours être en position d’anticiper, c’est pourquoi il pratique une veille au quotidien. De nature perfectionniste, il a à cœur d’opérer plusieurs implémentations avant de choisir la plus pertinente pour le projet à l’étude. Il accorde également une grande importance au travail collaboratif et tient à enrichir le projet des différents échanges qu’il peut avoir au sein de l’équipe, notamment concernant le choix des process.

A une jeune recrue, Jérôme conseille de se documenter, poser des questions, se renseigner sur les bonnes pratiques et surtout de ne pas avoir peur d’être en quête de qualité. Car non, la qualité n’est pas un gros mot, qu’on se le dise !

Enfin, s’il en avait l’opportunité, il aimerait échanger avec Donald Ervin Knuth, informaticien et mathématicien de renom pionnier de l’algorithmique et auteur d’encyclopédies de référence sur l’algorithmique et les mathématiques discrètes. Le tome 4 est en cours d’écriture, et Jérôme prévoit déjà quelques plages d’intense lecture…

04 Juin 2018

Dans la peau de… Marin, Alternant Ingénieur en Électronique embarquée

Marin fait partie de ces personnes dont le visage s’illumine lorsqu’elles parlent de leur job. Véritable passionné d’électronique, il déclare volontiers que son alternance au sein de BIOCORP lui apporte de nombreuses satisfactions. Concevoir l’architecture d’une carte électronique, faire des schémas, réaliser les routages et assembler le tout : voilà son moteur au quotidien. Le […]

Marin fait partie de ces personnes dont le visage s’illumine lorsqu’elles parlent de leur job. Véritable passionné d’électronique, il déclare volontiers que son alternance au sein de BIOCORP lui apporte de nombreuses satisfactions. Concevoir l’architecture d’une carte électronique, faire des schémas, réaliser les routages et assembler le tout : voilà son moteur au quotidien. Le rythme dicté par la première année à l’École des Mines de Saint Etienne, à savoir l’enchainement d’un mois de cours puis un mois en entreprise, requiert une certaine agilité : il faut systématiquement raccrocher les wagons après un mois d’absence durant lequel les équipes ont continué d’avancer, et donc se remettre à niveau. Heureusement, son maitre d’apprentissagea pris la mesure de cet enjeu et n’hésite pas à briefer Marin en détail à chacun de ses retours.

Il travaille sur la conception de dispositifs permettant de procéder en toute fiabilité à un certain nombre de contrôles sur les devices connectés et la remontée des données. Il effectue en outre des contrôles qualité sur l’électronique embarquée. Son principal défi professionnel réside dans l’assimilation de la masse conséquente d’informations qui font parties de son apprentissage professionnel, de manière à capitaliser et savoir les réutiliser au moment opportun.

Marin est curieux de ce qui se passe dans le domaine de l’électronique. Il se nourrit abondamment de tutos sur internet, véritable mine pour cet assoiffé de connaissance. Les 3 mots qu’il choisit pour décrire son rôle chez BIOCORP sont révélateurs de son caractère pragmatique et volontaire :

Soutien : BIOCORP est une petite structure qui se développe rapidement et certaines missions très chronophages peuvent être confiées à Marin qui s’en acquitte d’autant plus volontiers que cela lui permet à la fois d’apprendre et de se sentir utile au sein de l’équipe.

Futur : La transmission des connaissances, qui est le principe fondateur de l’alternance, participe à la construction de l’avenir de l’entreprise, l’anticipation de sa croissance et la pérennisation du savoir-faire.

Nouveauté : Marin a la chance de bénéficier d’un dispositif de veille technologique très importante à l’école des Mines, ce qui lui permet d’amener une vision différente, de nouvelles idées, d’ouvrir le spectre au sein de l’équipe.

Selon Marin, la motivation est une clé de réussite professionnelle, dans la mesure où elle permet de pallier l’absence de certaines compétences car tout un chacun sait se donner les moyens de ses objectifs s’il est réellement motivé. Pensée ainsi résumée par un proverbe africain qui dit “Celui qui court pour manger court plus vite que celui qui court pour maigrir”.

Marin aimerait échanger avec l’acteur Jim Carey qui a vraisemblablement su prendre beaucoup de recul par rapport à la célébrité et réfléchir au bonheur en déclarant que, si tout le monde pouvait devenir riche et célèbre, chacun se rendrait compte que ce n’est pas la solution à tout. En effet, si on n’est pas en phase avec soi-même, le bonheur ne peut arriver à soi… Et si finalement Marin était un vieux sage dans un corps de jeune adulte ?

28 Mai 2018

Dans la peau de… Chantal, Chef de Projet

Chantal est une véritable boule d’énergie et de bonne humeur. D’ailleurs, elle déclare que c’est bien l’envie d’aller de l’avant qui la tire du lit le matin car elle déteste rester sans rien faire… Arrivée il y a presque 3 mois au sein de l’équipe BIOCORP, Chantal a rapidement trouvé sa place au sein de […]

Chantal est une véritable boule d’énergie et de bonne humeur. D’ailleurs, elle déclare que c’est bien l’envie d’aller de l’avant qui la tire du lit le matin car elle déteste rester sans rien faire…

Arrivée il y a presque 3 mois au sein de l’équipe BIOCORP, Chantal a rapidement trouvé sa place au sein de l’équipe, tant grâce à ses qualités personnelles que professionnelles.

Elle est actuellement en charge de la gestion du projet Easylog avec l’américain Chronicare : elle coordonne les équipes qui travaillent sur le développement du produit et assure l’interface avec le client.

Au quotidien, Chantal conjugue tout à la fois écoute, analyse et management. Il lui importe de bien comprendre les attentes du client afin d’être en mesure de les traduire en interne auprès des équipes qui ont-elles-mêmes un certain nombre de contraintes techniques, financières et temporelles à prendre en compte, le tout afin d’arriver à un produit qui donnera satisfaction à tous. Son rôle de pilotage est essentiel dans la réussite de ce type de projet. La dimension internationale de son job est particulièrement importante pour Chantal car elle avoue avoir besoin d’échanges interculturels. Rien de très étonnant dans la mesure où elle conjugue elle-même différentes cultures puisque, néerlandaise de naissance, française d’adoption, Chantal parle aussi couramment anglais et a énormément voyagé dans ses précédentes missions…

Chantal a en outre l’exigence du travail bien fait. Son moteur est de mener un projet à terme qui obtiendra non seulement l’adhésion du client, mais aussi et surtout qui satisfera les besoins du patient final. Son caractère altruiste est un pivot dans sa manière d’aborder le travail en équipe. Preuve s’il en est cette citation de l’Abbé Pierre qui la guide dans sa vie de tous les jours :  “On n’est jamais aussi heureux que dans le bonheur qu’on donne. Donner, c’est recevoir“. Elle ajoute : “Tu vois, c’est ça. Un bon geste par jour pour donner le sourire à quelqu’un me donne le plus grand bonheur“.

A une jeune recrue, elle conseillerait tout simplement de ne pas hésiter à prendre la parole, être force de proposition et ne pas se laisser marcher sur les pieds.

Enfin, si l’occasion lui était donnée, elle aimerait rencontrer le chanteur du groupe U2, Bono, qu’elle admire aussi bien pour sa musique que pour sa personnalité. Empreint d’une réelle conscience politique, le chanteur est engagé dans de nombreuses causes humanitaires et politiques. Il n’hésite pas à faire passer des messages de paix, d’appel à la lutte contre les discriminations quelles qu’elles soient. Autant de choses qui touchent Chantal sur un plan plus personnel…

21 Mai 2018

Dans la peau de… Lionel, Directeur Technique

Au sein du service R&D, Lionel a la responsabilité de l’ensemble des développements informatiques des produits sur lesquels travaille BIOCORP. Son rôle est de rechercher, concevoir et proposer des solutions à mettre en regard des besoins exprimés par le client. Il est pour cela assisté d’une équipe dont il doit assurer le management, qu’il pratique […]

Au sein du service R&D, Lionel a la responsabilité de l’ensemble des développements informatiques des produits sur lesquels travaille BIOCORP. Son rôle est de rechercher, concevoir et proposer des solutions à mettre en regard des besoins exprimés par le client. Il est pour cela assisté d’une équipe dont il doit assurer le management, qu’il pratique sur un mode consultatif. En effet, Lionel est très à l’écoute de chacun de ses collaborateurs et avoue avoir pour principal challenge d’éviter de générer de la frustration. Explication : ses collaborateurs ont souvent envie de tester de nouvelles technologies mais, au rythme effréné auquel tout évolue dans ce domaine, il est primordial d’évaluer posément le risque auquel on s’expose en switchant vers une nouvelle technologie qui n’a pas forcément fait ses preuves. L’arbitrage est constamment à faire entre une techno innovante et prometteuse et une techno plus ancienne mais efficiente. Lionel essaie ainsi de rester à l’écoute tout en cadrant son équipe. De la même manière, il s’efforce de les aider à prendre du recul et élargir le cadre afin d’atteindre les objectifs avec un investissement raisonné. Il s‘appuie certes sur les connaissances très pointues de chacun de ses collaborateurs, et apporte une connaissance plus globale et un recul nécessaire à toute conduite de projet. Et la méthode fait ses preuves, favorisée en cela par la grande bienveillance de Lionel.

Il apprécie particulièrement l’autonomie dont il dispose dans son travail au sein d’une structure qu’il qualifie de très humaine, ainsi que l’absence totale de routine grâce à des tâches et des items très variés. L’analyse et la synthèse sont en quelque sorte son cœur de métier puisqu’il s’attache à synthétiser les problématiques de chacun pour les circonscrire de manière à concevoir une solution en regard.

Son principal conseil à une jeune recrue est de soigner les aspects communication au sens large, que ce soit dans les échanges entre collègues ou le reporting sur un projet : à partir du moment où on communique bien, on se comprend et on trouve des solutions.

Et lorsqu’il n’est pas au bureau, vous avez de grandes chances de croiser Lionel en moto sur une route de campagne…

14 Mai 2018

Dans la peau de… Sylvain, Ingénieur Software Embarqué

Sylvain est animé par la soif d’apprendre et de progresser, aussi bien dans sa vie personnelle que professionnelle, et c’est aujourd’hui un élément moteur dans la réussite de sa mission. Il travaille sur le software embarqué d’Easylog, son rôle étant de participer à la compréhension et la traduction des besoins fonctionnels du produit en une […]

Sylvain est animé par la soif d’apprendre et de progresser, aussi bien dans sa vie personnelle que professionnelle, et c’est aujourd’hui un élément moteur dans la réussite de sa mission. Il travaille sur le software embarqué d’Easylog, son rôle étant de participer à la compréhension et la traduction des besoins fonctionnels du produit en une version technique documentée, ainsi qu’à l’implémentation et la vérification technique … Imaginer et proposer des solutions, implémenter des fonctionnalités produit, bâtir ensemble des solutions et rendre possibles des pré-requis : voici sa plus grande satisfaction au quotidien.

Il fait partie de ces personnes qui font la part belle à l’écoute, que ce soit des autres, du marché ou des technologies relatives à son savoir-faire. La curiosité au sens noble du terme est ainsi une composante majeure de son job car il est selon lui fondamental d’être à l’écoute des évolutions du métier pour avancer. Cela demande une bonne part d’adaptabilité puisqu’il faut parvenir à adopter les nouveautés et s’approprier les évolutions de langages. Enfin, l’un des axes forts de son job est l’échange puisqu’un projet se structure autour d’un ensemble de collaborateurs. Il reconnait avoir la chance de faire partie d’une équipe qui arrive à faire circuler des idées, chacun s’enrichissant ainsi de la matière grise des autres…

Il conseille vivement aux jeunes recrues de ne pas hésiter à partager leurs problématiques au lieu de rester coincé dessus seul dans son coin. Et l’un des fondements pour progresser est selon lui de travailler sur des projets personnels de programmation : cela reste le meilleur mode d’apprentissage car cela requiert de se tenir informé des évolutions permanentes via une veille organisée, et de s’adapter en permanence.

Sylvain serait curieux d’échanger avec Travis Pastrana, pilote américain de sports mécaniques et ex-champion du monde de freestyle motocross, afin de cerner ce qui a poussé ce garçon à tenter et réussir un double backflip en motocross, une première mondiale en 2006. Était-ce uniquement un pari un peu fou d’un ado tête brûlée ou au contraire le fruit d’une série de calculs précis et d’une préparation méticuleuse en amont ? Quoiqu’il en soit, son parcours est pour le moins impressionnant aux yeux de Sylvain…

07 Mai 2018

Dans la peau de… Gaël, Stagiaire R&D

Lorsque Gaël a choisi de faire son stage de fin d‘études chez BIOCORP, il ne savait pas trop ce qui l’attendait. En tout cas, il était loin de se douter qu’il allait trouver un tel esprit collaboratif et que sa mission aurait une réelle importance dans l’avancée du projet Easylog. En effet, deux mois après […]

Lorsque Gaël a choisi de faire son stage de fin d‘études chez BIOCORP, il ne savait pas trop ce qui l’attendait. En tout cas, il était loin de se douter qu’il allait trouver un tel esprit collaboratif et que sa mission aurait une réelle importance dans l’avancée du projet Easylog. En effet, deux mois après le début de son stage, il reconnait que l’équipe lui apporte beaucoup, et pense apporter aussi sa contribution, ce qui donne du sens à ses journées et lui offre un sentiment d’accomplissement.

Gaël travaille sur le traitement du signal sur magnétomètre et sur l’application d‘algorithmes de classification. Difficile d’aller plus dans le détail sans toucher à des aspects confidentiels du projet, nous en resterons donc là… Les 3 points forts de son rôle dans l’entreprise sont selon lui :

La complémentarité : Gaël apporte un regard neuf et de nouvelles compétences au sein de l’équipe et il s’enrichit de l’expertise de ses collaborateurs. L’entraide est omniprésente et participe grandement à l’avancée du projet.

On dit souvent que la curiosité est un vilain défaut, mais cela ne vaut pas dans le cadre d’un stage puisqu’il est impératif d’arriver à sortir de son cocon pour découvrir de nouvelles méthodes de travail et des façons d’avancer différentes. Le fait de sortir de sa zone de confort pourrait constituer un réel défi pour Gaël, mais ça lui réussit plutôt bien au final !

Enfin, Gaël a rapidement compris qu’une clé du milieu professionnel réside dans la prise d’initiative : chacun a sa pierre à apporter à l’édifice, tout n’est ensuite question que de mesure… Ce dosage subtil d’autonomie et de guidelines fait l’intérêt de cette expérience professionnelle que Gaël qualifie de très gratifiante.

L’esprit cartésien de Gaël est résumé dans cette phrase assénée par l’un de ses professeurs en prépa scientifique : « A problème compliqué, succession de problèmes simples ». Il explique que l’on peut toujours relativiser les choses, prendre du recul pour analyser et traiter les problèmes l’un après l’autre.

Scientifique de formation mais artiste dans l’âme, Gaël aimerait rencontrer le directeur artistique Mark E Miller, qui a eu le courage d’assumer ses choix et réussit aujourd’hui à vivre de ses passions, à savoir la photographie et la vidéo, en partageant ses tranches de vie et ses voyages sur YouTube. La preuve s’il en est que l’on peut vivre pleinement et heureux en étant soi-même, mais qu’il faut savoir prendre des risques…

30 Avr 2018

Dans la peau de… Sylvaine, Directrice Marketing et Communication

Arrivée il y a tout juste 3 mois chez BIOCORP, Sylvaine a en charge le marketing et la communication : coporate, produits, com financière, com interne, relations presse, réseaux sociaux… Elle apprécie tout particulièrement la variété des tâches dans son job puisqu’aucune journée ne ressemble à la précédente, ainsi que les rencontres et la curiosité dont […]

Arrivée il y a tout juste 3 mois chez BIOCORP, Sylvaine a en charge le marketing et la communication : coporate, produits, com financière, com interne, relations presse, réseaux sociaux… Elle apprécie tout particulièrement la variété des tâches dans son job puisqu’aucune journée ne ressemble à la précédente, ainsi que les rencontres et la curiosité dont il faut savoir faire preuve.

Son rôle dans l’entreprise se structure autour des 3 axes suivants :

Relationnel : c’est la base même de la fonction de communicant. “Si on n’a pas la curiosité de l’autre et l’envie d’échanger, mieux vaut changer de métier !“ L’écoute (humaine, de marché, des tendances…) semble bien être une des clés de ce job…

Structure : comprendre, étudier, analyser, construire une stratégie ou un plan d’actions, synthétiser sont les bases de ce métier et cela ne peut se faire sans un minimum de rigueur et d’organisation. “On entend encore bien souvent que la com c’est pas un travail car tout le monde serait capable d’en faire… Je prends un malin plaisir à en plaisanter avec mes collègues lorsque je prétexte des activités coloriage, découpage/collage ou pâte à modeler selon les jours de la semaine !“

Autonomie : cela fait seulement 3 mois qu’elle a rejoint BIOCORP et il y a beaucoup de choses à faire ! Elle reconnait sa chance d’avoir la confiance de l’équipe, et son expérience lui permet d’avancer de manière autonome.

Son principal défi professionnel réside selon elle dans le fait de toujours devoir se remettre en question, et ce dans le but de progresser et ne pas rester figé dans ses certitudes ou ses croyances malgré le confort que cela peut procurer. Elle déteste l’immobilisme et les gens trop sûrs d’eux au point de se scléroser dans leur fonction, donc elle fait tout pour éviter ça ! A une jeune recrue, elle conseille d’oser tout en restant humble, de considérer que rien n’est jamais parfaitement maitrisé et qu’il y a toujours une marge de progression, tout en apprenant à se faire confiance. Et surtout échanger avec l’équipe.

Elle n’hésite pas quand on lui demande si elle a un mantra : “Ce qui ne me tue pas me rend plus forte“. Elle explique avoir traversé un certain nombre d’épreuves, tant au niveau personnel que professionnel, et mettre un point d’honneur à n’en retenir que le positif après coup.

Si elle en avait l’opportunité, elle aimerait rencontrer Mathieu Ricard. Ce docteur en génétique cellulaire devenu moine bouddhiste dans un monastère tibétain est également interprète officiel français du dalaï lama. Elle serait curieuse de comprendre son changement radical de trajectoire, ce choix de bifurquer vers la spiritualité et ce style de vie à part. Il émane une grande sagesse de cet homme et une sérénité qui la touche énormément, à la mesure de ses photographies sublimant la nature et ses richesses…

23 Avr 2018

Dans la peau de… Abdessamad, Développeur appli mobiles

Alors qu’il concède que c’est son réveil qui le tire du lit le matin, il suffit d’écouter Abdessamad parler de son job pour comprendre que c’est un vrai passionné de technologies. Il l’avoue d’ailleurs de lui-même : il ne peut s’empêcher de rechercher et prendre connaissance de la moindre nouveauté résonnant dans l’univers des geeks… Et […]

Alors qu’il concède que c’est son réveil qui le tire du lit le matin, il suffit d’écouter Abdessamad parler de son job pour comprendre que c’est un vrai passionné de technologies. Il l’avoue d’ailleurs de lui-même : il ne peut s’empêcher de rechercher et prendre connaissance de la moindre nouveauté résonnant dans l’univers des geeks… Et il assume cette étiquette ! Sa curiosité à l’égard des technos est d’ailleurs l’un des axes forts de son job puisque c’est en s’intéressant aux nouveautés et diverses évolutions de langage et de codage que tout développeur parfait ses armes et monte en compétences. Abdessamad travaille actuellement sur l’appli iOS pour Easylog, projet qui requiert le concours de divers profils aux compétences complémentaires. C’est pourquoi la rigueur et l’interaction sont deux composantes fondamentales de son job au quotidien. Comme tout travail en équipe, impensable d’avancer seul dans son coin : la concertation est de mise, et il faut tenir compte des contraintes en place de manière à suivre et respecter les règles de codage. Ce n’est pas pour rien qu’Abdessamad conseille aux jeunes recrues de s’intéresser, être curieux, et ne surtout pas rester dans son coin…

L’évolution constante des langages informatiques et l’innovation permanente des technologies sont des moteurs forts dans l’envie d’aller toujours plus avant et progresser. Abdessamad souligne le fait qu’il apprécie de construire une solution en partant de rien, avec la satisfaction d’un rendu final. C’est hautement gratifiant, même si entre-temps il avoue connaitre parfois des phases d’agacement et de découragement lorsqu’il bute sur certaines problématiques. Il sait pourtant qu’il finit toujours par trouver une solution… Cela éclaire finalement sa devise, certes dénichée au détour d’une blague, mais au final parfaitement adaptée et qui parle au plus grand nombre : “Hakuna matata !“.

16 Avr 2018

Dans la peau de… Adrien, Développeur

“Quand on veut, on peut“ : la devise pose le personnage. Et de la personnalité, ce n’est pas ce qui manque à Adrien ! Boute-en-train, il met son énergie au service de l’équipe. La réactivité est un élément fort des qualités requises dans l’exercice de ses fonctions, et on peut compter sur lui pour répondre aux besoins […]

“Quand on veut, on peut“ : la devise pose le personnage. Et de la personnalité, ce n’est pas ce qui manque à Adrien ! Boute-en-train, il met son énergie au service de l’équipe. La réactivité est un élément fort des qualités requises dans l’exercice de ses fonctions, et on peut compter sur lui pour répondre aux besoins et demandes urgentes susceptibles d’intervenir au niveau du matériel infra au sens large. Car depuis l’installation de BIOCORP dans ses nouveaux locaux début mars, il faut dire qu’Adrien a dû quelque peu délaisser sa tâche première de développeur afin de se concentrer sur les besoins en infrastructure réseau de l’entreprise. Il est en outre doté d’un très bon relationnel et d’une écoute attentive, ce qui lui permet d’entendre et analyser les besoins de l’équipe de manière à trouver la meilleure solution en regard. Un autre axe clé de sa mission est la veille technologique puisqu’il est primordial d’être constamment informé de ce qui se passe sur le marché, connaitre les dernières techno, l’évolution des éléments de codage…

Son métier de développeur l’amène à travailler régulièrement sur des projets innovants tels que l’appli iOS pour Easylog. C’est un challenge constant, surtout lorsque le projet est en phase exploratoire. Ce qui plait à Adrien dans son job au quotidien, c’est le fait de découvrir de nouvelles choses, d’apprendre chaque jour et de progresser régulièrement. Les différentes étapes d’avancement d’un projet l’amènent ainsi logiquement à prendre confiance en ses choix technologiques.

Voilà 1,5 an qu’Adrien a rejoint l’équipe de BIOCORP et il apprécie tout particulièrement la bonne ambiance qui règne dans les bureaux. C’est pourquoi, à une jeune recrue qui rejoindrait l’équipe, il donnerait un conseil simple : “fais-toi plaisir et fais tout pour t’intégrer. Le reste viendra naturellement car, en étant intégré, on obtient de l’aide et le travail se fait sereinement“.

Il applique également sa devise à son approche sportive. Lors de l’emménagement dans les nouveaux locaux à Cournon d’Auvergne, Adrien s’est fixé comme objectif de venir travailler certains jours à vélo, couvrant une distance de 25 km A/R. Et, on a vérifié, son VTT n’a aucune assistance électrique : la seule drogue d’Adrien semble bien être son envie d’aller de l’avant !

09 Avr 2018

Dans la peau de… Pierre, Concepteur Développeur Stagiaire

Arrivé chez BIOCORP en février pour un stage de 6 mois, Pierre a rapidement su s’intégrer à l’équipe R&D. Sa principale qualité est sa curiosité : Pierre est avide de savoir, il pratique une veille assidue et n’hésite pas à mitrailler ses collègues de questions car il aime aller au fond des choses. Il n’est pas […]

Arrivé chez BIOCORP en février pour un stage de 6 mois, Pierre a rapidement su s’intégrer à l’équipe R&D. Sa principale qualité est sa curiosité : Pierre est avide de savoir, il pratique une veille assidue et n’hésite pas à mitrailler ses collègues de questions car il aime aller au fond des choses. Il n’est pas surprenant qu’il cite volontiers Marie Curie : “Dans la vie, rien n’est à craindre, tout est à comprendre“…

Il fourmille en outre d’idées nouvelles… ce qui lui sert fortement dans sa mission puisqu’il travaille sur un projet de réalité augmentée permettant de visionner de quelle manière un add-on Biocorp peut être installé sur un device médical puis connecté à l’app. L’objectif final du rendu est autant pédagogique, pour expliquer le mode d’emploi aux patients, que marketing, afin de servir de démo sur les salons par exemple.

Son rôle moteur sur ce projet se nourrit à la fois d’autonomie et de concertation ; ses collègues n’hésitent pas à le conseiller et le guider lorsqu’il lui arrive de douter sur certains points. Et Pierre apprécie tout particulièrement cet esprit coopératif qui règne au sein de l’équipe, offrant ainsi à chacun la possibilité d’avoir une vision transversale de l’activité du pôle. A vrai dire, il ne s’attendait pas vraiment à ce qu’on lui fasse autant confiance dans le cadre d’un stage ! Il apprécie de se sentir libre tout en étant guidé…

Les mots clés de son rôle chez BIOCORP sont selon lui l’implication, l’innovation et la curiosité. Bref, Pierre met beaucoup de passion dans ce qu’il fait, et il a pour habitude de se donner à fond sur les projets qui lui tiennent à cœur. Il souhaite donc logiquement faire adopter son projet finalisé, puis le rendre réalisable à plus grande échelle.

Féru d’astronomie, Pierre aimerait rencontrer Thomas Pesquet à qui il voue une grande admiration. Ils échangeraient sur les 6 mois que l’astronaute a passé au sein de la station spatiale internationale et ce qu’il en a retiré humainement parlant. En somme, Pierre a un peu la tête dans les étoiles, mais ses pieds restent bien sur terre…

03 Avr 2018

Dans la peau de Emmanuel, Ingénieur électronique hardware et software

Quand Emmanuel arrive au bureau le matin, c’est généralement la tête fourmillant d’idée nouvelles et en tout cas avec une envie forte de donner vie à des innovations et progresser encore et encore dans ses apprentissages et son savoir-faire. Ingénieur électronique hardware et software, Emmanuel travaille actuellement sur l’évaluation de nouveaux capteurs et sur des […]

Quand Emmanuel arrive au bureau le matin, c’est généralement la tête fourmillant d’idée nouvelles et en tout cas avec une envie forte de donner vie à des innovations et progresser encore et encore dans ses apprentissages et son savoir-faire. Ingénieur électronique hardware et software, Emmanuel travaille actuellement sur l’évaluation de nouveaux capteurs et sur des tests de fonctions intelligentes de cartes électroniques.

Son approche métier est articulée autour de 3 axes forts : équipe, innovation et pragmatisme. Sans avoir à entrer dans le détail de certaines tâches très spécifiques prises en charge par les autres membres de l’équipe projet, Emmanuel a un rôle pivot puisqu’il synthétise un savoir lui permettant d’exercer une approche plus large et globale sur un device donné. Ce rôle concentrique n’est rendu possible que grâce au travail en équipe qui fait loi au sein de la structure, et il apprécie tout particulièrement ces moments d’échanges qui se déroulent dans un esprit bienveillant d’entraide et de cohésion. Il souligne volontiers que personne ne tire la couverture à soi au sein de l’équipe, mais chacun avance avec un objectif commun pour BIOCORP.

Son moteur principal reste l’innovation et c’est bien le défi de constamment devoir trouver une solution qui répondra au mieux aux besoins formulés par le client qui l’anime. Heureusement, Emmanuel est doté d’un bon brin de curiosité et de goût du challenge. Ce n’est pas pour rien qu’il a fait sienne cette phrase de Napoléon : “impossible n’est pas français“ ! Saupoudrons au-dessus de tout cela une bonne dose de pragmatisme car, il l’avoue, Emmanuel aime les choses simples et ne voit pas l’utilité de compliquer les process. Il aborde donc chaque nouveau concept en se demandant prioritairement quel est le moyen le plus simple pour offrir une solution optimale au final.

Amateur de tennis, qu’il pratique régulièrement, il aimerait partager un moment avec Gaël Monfils si l’occasion lui en était donnée. Il déclare aimer son style de jeu, admirer son attitude décontractée mais respectueuse doublée de combativité sur le terrain, soulignant que le tennisman peut se jeter sur une balle que les spectateurs et son adversaire pensent perdue et la remettre en jeu. Vous avez dit “impossible n’est pas français“ ?

26 Mar 2018

Dans la peau de… Alain, Directeur R&D objets connectés

Cela fait déjà 5 ans qu’Alain dirige le service R&D objets connectés de BIOCORP. On pourrait plutôt dire qu’il anime le service, puisqu’il est un peu le « G.O. » de l’équipe : jamais à court d’idées, il met un point d’honneur à donner vie aux projets les plus ambitieux et à motiver son équipe pour l’inviter à […]

Cela fait déjà 5 ans qu’Alain dirige le service R&D objets connectés de BIOCORP. On pourrait plutôt dire qu’il anime le service, puisqu’il est un peu le « G.O. » de l’équipe : jamais à court d’idées, il met un point d’honneur à donner vie aux projets les plus ambitieux et à motiver son équipe pour l’inviter à se surpasser au quotidien.

Pas surprenant donc qu’il cite la cohésion, la motivation et la créativité pour définir son rôle au sein de l’entreprise. S’il souligne que son rôle premier est de penser nouveautés, d’émettre des idées sur de nouveaux produits ou usages, il insiste sur l’importance du travail en équipe et compte sur l’émulation suscitée par la mise en œuvre concrète d’un nouveau projet. Il lui semble important de trouver des challenges pour motiver son équipe et favoriser une ambiance et un cadre de travail facteurs de bien-être. Il privilégie ainsi les moments d’échanges entre collaborateurs, quitte à brusquer parfois un peu certains tempéraments davantage enclins à la réserve, et explique que le lien indispensable à la cohésion est construit par le dialogue.

D’un naturel bienveillant, il s’évertue à expliquer aux jeunes recrues que le savoir-être est tout aussi important que le savoir-faire, si ce n’est plus dans la mesure où cela ne se travaille pas de la même manière. Il est en effet plus facile d’améliorer sa technique que d’implémenter son comportement en milieu professionnel dont les clés sont l’adaptation, l’écoute et l’implication.

Le challenge est certainement l’un des maître-mots de son univers professionnel. Il avoue volontiers que son moteur est la mise en danger dans le sens où il aime être confronté à des situations inédites pour lesquelles il va devoir faire preuve de réflexion et d’imagination afin de trouver une solution adéquate. Il reconnait qu’il s’épanouit dans cet exercice constant de remise en question et d‘adaptation nécessaire qui en résulte, et craint par-dessus tout la routine qui semble être son pire ennemi. Il n’est d’ailleurs pas à court d’exemple pour illustrer son propos… Alain a au fond l’âme d’un bâtisseur : il aime partir de rien, concevoir et construire.

Il apprécie naturellement la liberté dont il jouit dans son travail, la possibilité qui lui est offerte de sortir du cadre et les responsabilités qui lui sont confiées tant dans le domaine managérial que stratégique.

Rien d’étonnant en conclusion que ce fonceur choisirait, si l’occasion lui était donnée, de partager un dîner avec l’explorateur Mike Horn qu’il avoue admirer parce que « rien ne l’arrête, il a un mental d’acier et ose faire des choses inédites ».

19 Mar 2018

Dans la peau de… Matthieu, Assistant Business Développeur

Matthieu a rejoint l’équipe BIOCORP dès la fin de ses études à SKEMA-Lille, il y a 10 mois. Il travaille sur la partie “produits connectés“ et son rôle consiste à chercher de nouveaux partenaires commerciaux, au-delà des partenaires traditionnels que sont les laboratoires pharmaceutiques, afin de se positionner sur de nouvelles aires thérapeutiques. Les 3 […]

Matthieu a rejoint l’équipe BIOCORP dès la fin de ses études à SKEMA-Lille, il y a 10 mois. Il travaille sur la partie “produits connectés“ et son rôle consiste à chercher de nouveaux partenaires commerciaux, au-delà des partenaires traditionnels que sont les laboratoires pharmaceutiques, afin de se positionner sur de nouvelles aires thérapeutiques.

Les 3 mots retenus par Matthieu pour définir son rôle chez BIOCORP sont le contact, l’image et les idées. En effet, le relationnel est primordial dans son job, et le contact s’initie généralement de manière visuelle, d’où l’importance d’une part de la première impression laissée à un interlocuteur, et d’autre part de la qualité à la fois de prise de parole, d’empathie et de persuasion. Il souligne en outre l’importance d’être porteur d’idées nouvelles et des vertus de la remise en question quand elle est appréhendée de manière constructive. Matthieu est en effet du genre à se poser de nombreuses questions au quotidien afin de s’auto-challenger, améliorer son travail et gagner en compétences. Selon lui, “qui ne tente rien n’a rien“ et il envisage, pourquoi pas, de monter sa propre entreprise dans quelques années. Mais pour l’instant il avoue apprécier l’autonomie dont il bénéficie au quotidien dans sa mission et le fort degré de consultation qui fait loi au sein de l’équipe.

Matthieu est curieux des gens et des choses. Chaque matin, il avoue qu’au réveil il se réjouit qu’une nouvelle journée s’offre à lui et sait qu’elle va être intéressante, que ce soit au niveau professionnel autant que personnel. Dans sa vie privée, il ne planifie que rarement les choses car il apprécie le fait que des imprévus surviennent et le surprennent, en général de manière agréable.

Enfin, s’il pouvait partager un repas à base de junk food, son péché mignon, avec la personnalité de son choix, il opterait pour Joaquin Phoenix. Ils pourraient ainsi échanger sur le choix audacieux de l’acteur en 2010 de se retirer du business hollywoodien en déclarant vouloir se consacrer exclusivement à la musique pendant 2 ans : ce canular lui a permis de tourner avec Casey Affleck un film documentaire (“I’m still here“) pointant du doigt certaines manœuvres du système hollywoodien.

12 Mar 2018

Dans la peau de… Alexandre, chef de projet électronique chez BIOCORP

Depuis l’obtention de son diplôme d’ingénieur en électronique, Alexandre conçoit et développe depuis plus de 7 ans des systèmes électroniques à fortes contraintes sécuritaires. Ouvert sur le monde, il a souhaité concilier son parcours professionnel et sa volonté de voyager en s’expatriant à Londres, Bruxelles, Milan et même Sydney avant de rejoindre BIOCORP il y […]

Depuis l’obtention de son diplôme d’ingénieur en électronique, Alexandre conçoit et développe depuis plus de 7 ans des systèmes électroniques à fortes contraintes sécuritaires. Ouvert sur le monde, il a souhaité concilier son parcours professionnel et sa volonté de voyager en s’expatriant à Londres, Bruxelles, Milan et même Sydney avant de rejoindre BIOCORP il y a 2 ans.

Chez BIOCORP, Alexandre a un rôle transversal sur l’ensemble des projets R&D puisqu’il intervient dès le stade du prototypage jusqu’à la mise en production des cartes électroniques. Il a ainsi posé sa patte sur Easylog, Inspair ou encore Onejet.

Son rôle consiste à concevoir des solutions techniques innovantes. C’est pourquoi il insiste sur la nécessité de sortir du cadre, se tenir informé des dernières innovations technologiques pour chercher de l’inspiration et enfin envisager toujours les situations les plus pessimistes afin de s’adapter à tous les cas de figure.

Passionné, il est pour lui indispensable de constamment manifester une sincère curiosité et conseille aux jeunes de faire preuve d’humilité en n’hésitant pas à poser des questions même élémentaires pour finalement toujours progresser dans un domaine technique de plus en plus riche et complexe.

Si l’opportunité lui était donnée de rencontrer la personnalité de son choix, il finirait par choisir Elon Musk pour aborder principalement des sujets d’ingénierie et d’éthique.

20 Sep 2017

Biocorp présent au PODD, CPhI & PDA d’Octobre à Novembre 2017

Biocorp exposera au PODD du 19 au 20 Octobre 2017 à Boston Du 19 au 20 Octobre sur le stand 43, Biocorp participera au PODD, l’événement de partenariat stratégique avec la plus grande diversité de systèmes de délivrance d’un point de vue technologique. Ce congrès de deux jours s’intéressera aux nouvelles technologies et innovations pour […]

Biocorp exposera au PODD du 19 au 20 Octobre 2017 à Boston

Biocorp PDA PODD CPhI événements

Du 19 au 20 Octobre sur le stand 43, Biocorp participera au PODD, l’événement de partenariat stratégique avec la plus grande diversité de systèmes de délivrance d’un point de vue technologique.

Ce congrès de deux jours s’intéressera aux nouvelles technologies et innovations pour les systèmes de délivrance de médicaments.

Biocorp sera présente au CPhI du 24 au 26 Octobre 2017 à Francfort

Du 24 au 26 Octobre 2017 sur le stand 42M21, Biocorp participera au CPhI, l’événement qui couvre toute la production pharmaceutique ainsi que la chaîne d’approvisionnement dans son ensemble.

Ce congrès de trois jours accueillera plus de 42 000 professionnels du secteur pharmaceutique et plus de 2 500 exposants venant de 153 pays se réuniront pour échanger et partager leurs idées et besoins.

 

Biocorp participera au PDA du 7 au 8 Novembre 2017 à Vienne

Du 7 au 8 Novembre 2017 sur le stand XC 90, Biocorp participera au PDA, l’événement couvrant tout l’univers des seringues pré-remplies et systèmes d’injection qui est devenu un lieu de rendez-vous incontournable pour tous les professionnels du milieu.

Ce congrès de deux jours rassemblera les experts de tous milieux afin qu’ils puissent partager leurs expériences, nouvelles idées et pratiques.

Contactez nous à info@biocorp.fr si vous avez une question ou si vous souhaitez échanger avec nous.

A bientôt !

10 Juil 2017

Inspair, lauréat à l’université d’été esanté

Inspair – un capteur innovant intelligent pour inhalateurs – a gagné le premier prix 2017 à l’université international d’été de la esanté Nous sommes fiers d’annoncer qu’Inspair a gagné le premier prix à l’université d’esanté ce 5 juillet dans la catégorie objets connectés. Inspair est une solution de santé qui permet d’assurer l’adhérence thérapeutique des […]

Inspair – un capteur innovant intelligent pour inhalateurs – a gagné le premier prix 2017 à l’université international d’été de la esanté

Nous sommes fiers d’annoncer qu’Inspair a gagné le premier prix à l’université d’esanté ce 5 juillet dans la catégorie objets connectés.

Inspair est une solution de santé qui permet d’assurer l’adhérence thérapeutique des thérapies inhalées, d’améliorer la technique d’inhalation et de simplifier les traitements des maladies respiratoires chroniques comme l’asthme ou la BPCO.

Inspair prix connecté esanté innovation capteur intelligent inhalateur

L’université d’été de la esanté promeut à l’international les innovations qui donnent une nouvelle dimension à la santé médicale. Parmi 8 catégories de santé connectée, Inspair a gagné le trophée du meilleur objet médical connecté.

08 Juin 2017

Partenariat – BIOCORP signe un contrat d’industrialisation avec Virbac

BIOCORP signe un contrat d’industrialisation avec Virbac pour la production d’un produit innovant de bouchage et de délivrance pour flacon.   BIOCORP annonce aujourd’hui la signature d’un contrat d’industrialisation avec Virbac, 7 e laboratoire vétérinaire mondial. Ce contrat s’inscrit dans la stratégie de BIOCORP, qui sollicitée pour son expertise et son savoir-faire, a généré en […]

BIOCORP signe un contrat d’industrialisation avec Virbac pour la production d’un produit innovant de bouchage et de délivrance pour flacon.

 

BIOCORP annonce aujourd’hui la signature d’un contrat d’industrialisation avec Virbac, 7 e laboratoire vétérinaire mondial. Ce contrat s’inscrit dans la stratégie de BIOCORP, qui sollicitée pour son expertise et son savoir-faire, a généré en 2015 et 2016 de nombreux programmes de développement et d’industrialisation pour des développements spécifiques avec plusieurs partenaires. Avec plus de 4 800 collaborateurs, le groupe Virbac, dédié à la santé animale, dispose de filiales commerciales dans 31 pays, de sites de production dans 11 pays et de centres R&D sur les 5 continents.

La décision d’investissement a été donnée après 24 mois de collaboration entre BIOCORP et Virbac pour le développement d’un dispositif d’administration, adapté aux besoins du laboratoire vétérinaire. Ce dispositif est un produit innovant de bouchage et de délivrance pour flacon présentant l’avantage d’être multi-usage et permettant une administration optimale de produits sélectionnés par le groupe Virbac. La livraison des premiers produits est attendue entre le premier et le deuxième trimestre 2018. BIOCORP sera ensuite responsable de la production du produit industrialisé.

« Nous sommes très heureux de la signature de ce contrat d’industrialisation avec Virbac, qui conclut avec succès le programme de R&D mené par nos équipes. Cette collaboration avec Virbac, expert de la santé animale, souligne l’ampleur de notre champ d’action et les variétés d’applications de notre expertise », commentent Jacques Gardette et Eric Dessertenne, respectivement fondateur Président Directeur Général et Directeur Général Délégué de BIOCORP.

Voir le communiqué de presse

05 Avr 2017

European Smallcap Event – Paris – 18/19 avril 2017

Biocorp annonce sa participation à l’European Smallcap Event qui se déroulera à Paris les 18 et 19 avril 2017. Jacques Gardette (CEO) et Eric Dessertenne (COO) seront présents lors de cet évènement

Biocorp annonce sa participation à l’European Smallcap Event qui se déroulera à Paris les 18 et 19 avril 2017.
Jacques Gardette (CEO) et Eric Dessertenne (COO) seront présents lors de cet évènement

25 Jan 2017

BIOCORP présentera ses innovations à la 20ème édition de Pharmapack, les 1er et 2 février 2017

BIOCORP annonce aujourd’hui sa participation à la 20ème édition de Pharmapack les 1er et 2 février 2017. L’évènement Pharmapack Europe, qui se déroulera à Paris Expo (France), s’est imposé comme l’événement incontournable pour l’industrie de l’emballage pharmaceutique et des systèmes d’administration de médicaments et réunit chaque année des acteurs venant du monde entier. BIOCORP, qui […]

BIOCORP annonce aujourd’hui sa participation à la 20ème édition de Pharmapack les 1er et 2 février 2017.
L’évènement Pharmapack Europe, qui se déroulera à Paris Expo (France), s’est imposé comme l’événement incontournable pour l’industrie de l’emballage pharmaceutique et des systèmes d’administration de médicaments et réunit chaque année des acteurs venant du monde entier.
BIOCORP, qui sera présent sur le stand H8, présentera ses innovations en matière de dispositifs pharmaceutiques et dispositifs connectés. La société a déjà remporté deux Pharmapack Awards Innovations exposants en 2015 et 2016 pour ses dispositifs connectés Datapen et Easylog, et présentera cette année son NewGuard dans l’Innovation Gallery. Le NewGuard, dont l’industrialisation a été lancée au premier semestre 2016, est une nouvelle génération de RNS (rigid needle shield) intégrant un système de sécurité passif.

Pendant l’évènement, Eric Dessertenne, Directeur général délégué de BIOCORP, interviendra également sur deux sessions :
– Conférence : « Au-delà du suivi : garantie d’une administration du traitement meilleure et plus sûre », le 1er février de 14h40 à 15h05.
– Table-ronde : « Accès au marché, stratégies de tarification et de remboursement pour les produits innovants d’administration des médicaments et les produits de santé connectés » (modérateur : Faraj Abdelnour, President, ACIDIM), le 2 février de 14h50 à 16h00.

Voir le communiqué de presse

05 Jan 2017

Évènements investisseurs janvier 2017

Biocorp participera aux évènements investisseurs suivants : J.P. Morgan 35th Annual Healthcare Conference, du 9 au 12 janvier 2017 – San Francisco (CA, USA). Invest Securities Biomed Event, le jeudi 26 janvier 2017 – Salons Hoche, Paris. Pour planifier une rencontre durant ces évènements, merci de contacter BIOCORP à l’adresse suivante : investisseurs@biocorp.fr Voir le […]

Biocorp participera aux évènements investisseurs suivants :

  • J.P. Morgan 35th Annual Healthcare Conference, du 9 au 12 janvier 2017 – San Francisco (CA, USA).
  • Invest Securities Biomed Event, le jeudi 26 janvier 2017 – Salons Hoche, Paris.

Pour planifier une rencontre durant ces évènements, merci de contacter BIOCORP à l’adresse suivante : investisseurs@biocorp.fr

Voir le communiqué de presse

14 Déc 2016

BIOCORP sera présent lors du salon Pharmapack Europe les 1 et 2 février 2017 à Paris sur le stand H8.

BIOCORP sera présent lors du salon Pharmapack Europe les 1 et 2 février 2017 à Paris sur le stand H8. BIOCORP présentera ses nouveaux dispositifs connectés & pharmaceutiques et échangera aussi à propos de son activité de production (Moulage, Assemblage, Packaging). Eric Dessertenne, Directeur général délégué, fera une présentation à la session 2 de la conférence « Patient adherence: […]

BIOCORP sera présent lors du salon Pharmapack Europe les 1 et 2 février 2017 à Paris sur le stand H8.

BIOCORP présentera ses nouveaux dispositifs connectés & pharmaceutiques et échangera aussi à propos de son activité de production (Moulage, Assemblage, Packaging).

Eric Dessertenne, Directeur général délégué, fera une présentation à la session 2 de la conférence « Patient adherence: new challenges, new opportunities », Mercredi 1 à 14h40. Il expliquera notamment comment les dispositifs connectés peuvent non seulement optimiser l’adhérence au traitement mais aussi garantir l’amélioration de la sécurité et de la l’administration.

BIOCORP participera également à la galerie de l’innovation pour y présenter sa dernière innovation, NEWGUARD, une nouvelle génération de RNS (rigid needle shield) intégrant un système de sécurité passif. Compatible avec différents formats de seringues pré-remplies, il s’adapte au processus de remplissage, de stérilisation et de conditionnement sans nécessiter de changement. Simple d’utilisation, Newguard apporte sécurité et confort, pendant et après l’injection.

Durant 2 jours de nombreux membres de l’équipe BIOCORP se feront un plaisir d’échanger avec vous à propos des dernières innovations développées par BIOCORP :

    • Eric Dessertenne, Directeur général & Directeur du Business et Développement
    • Thierry Guillemaut, Directeur de la Production
    • Alain Marcoz, Directeur R&D santé connectée
    • Daniel Aneas, Directeur R&D produits
    • Patrick Quero, Directeur Qualité & Affaires réglementaires
24 Nov 2016

BIOCORP annonce la publication de sa première Lettre aux Actionnaires

Chers actionnaires, Je tiens en tout premier lieu à vous remercier pour la confiance que vous apportez à BIOCORP et à l’ensemble de ses collaborateurs. L’année 2016 a été marquée par une forte accélération de notre activité avec la signature d’accords de développement significatifs, en ligne avec les objectifs annoncés au moment de l’IPO en […]

Chers actionnaires,

Je tiens en tout premier lieu à vous remercier pour la confiance que vous apportez à BIOCORP et à l’ensemble de ses collaborateurs. L’année 2016 a été marquée par une forte accélération de notre activité avec la signature d’accords de développement significatifs, en ligne avec les objectifs annoncés au moment de l’IPO en Juillet 2015.

Notre société est aujourd’hui positionnée sur un marché très dynamique, visant à apporter de nouvelles solutions digitales à une population de malades chroniques en forte croissance.

Au vu de l’intérêt manifesté par de grands laboratoires internationaux pour nos technologies, nous avons la profonde conviction que BIOCORP possède tous les atouts pour offrir ses solutions au plus grand nombre de patients grâce à une forte reconnaissance de sa technologie et de ses compétences.

Notre historique de société industrielle et notre portefeuille de produits variés, qu’ils soient connectés ou non, permettent de structurer notre société autour d’un modèle de revenus équilibrés. Ce modèle s’articule autour, d’une part, de revenus liés à des paiements à la signature et des redevances de développement pour nos dispositifs connectés et d’autre part sur une base solide de chiffre d’affaires récurrent sur nos marchés historiques, potentialisée par de nouveaux produits majeurs comme le Newguard. Pour cette raison BIOCORP poursuivra en 2017 sa stratégie d’innovation au travers du lancement de nouvelles plates-formes de produits et la poursuite de son internationalisation notamment aux Etats-Unis.

Nous sommes fiers de compter sur votre soutien pour poursuivre ces nouveaux projets et ainsi répondre ensemble aux enjeux de la médecine de demain

Bien Amicalement,

Jacques Gardette, PDG

Pour retrouver l’intégralité de la lettre aux actionnaires rendez vous ici.

13 Oct 2016

BIOCORP et Aguettant améliorent ensemble la prise en charge des patients atteints de Parkinson

Cette collaboration s’inscrit dans le cadre du projet « Innovez en santé pour le territoire Auvergne-Rhône-Alpes » lancé par la région, l’Agence Régionale de Santé (ARS) Rhône-Alpes et Bpifrance .Dans la continuité de son développement dans la santé connectée, BIOCORP étend son expertise à une nouvelle indication thérapeutique, la maladie de Parkinson. Les Hospices Civils […]

Cette collaboration s’inscrit dans le cadre du projet « Innovez en santé pour le territoire Auvergne-Rhône-Alpes » lancé par la région, l’Agence Régionale de Santé (ARS) Rhône-Alpes et Bpifrance .Dans la continuité de son développement dans la santé connectée, BIOCORP étend son expertise à une nouvelle indication thérapeutique, la maladie de Parkinson. Les Hospices Civils de Lyon (HCL) apporteront leur expertise médicale dans les différentes étapes de déploiement du projet

Issoire, le 27 septembre 2016 – BIOCORP (FR0012788065 – ALCOR / éligible PEA‐PME), société française spécialisée dans le développement et la fabrication de dispositifs médicaux et de systèmes d’administration de médicaments injectés, annonce aujourd’hui le lancement d’APOKONNECT, en partenariat avec le laboratoire Aguettant, spécialisé dans le développement, la fabrication et la commercialisation de médicaments essentiels à l’hôpital. Le projet APOKONNECT, retenu par l’Agence Régionale de Santé (ARS) Rhône-Alpes, la Région Auvergne-Rhône-Alpes et Bpifrance, combinera l’expertise de BIOCORP et celle du laboratoire Aguettant pour améliorer la prise en charge et le suivi des patients atteints de la maladie de Parkinson. La maladie de Parkinson est une maladie neurodégénérative chronique qui présente des symptômes moteurs très invalidants et qui affecte près de 200 000 personnes en France (25 000 nouveaux cas sont diagnostiqués chaque année)1 . Sa prise en charge thérapeutique est complexe et lourde, notamment dans le cas des fluctuations motrices2 , et nécessite une surveillance régulière. Le projet innovant APOKONNECT s’appuiera d’une part sur le stylo auto-injecteur d’apomorphine APOKINON® développé par le laboratoire Aguettant, et d’autre part sur le dispositif de connectivité Easylog développé par Biocorp. Il permettra l’amélioration de la prise en charge et de la gestion du traitement par apomorphine en ambulatoire, en connectant le patient aux professionnels de santé impliqués dans sa prise en charge.

 

Pour plus d’informations à propos du projet « d’innovation en santé pour l’Auvergne-Rhône-Alpes », n’hésitez pas à visiter : http://www.ars.auvergne-rhone-alpes.sante.fr/Projets-innovants-en-sante.174787.0.html

 

 

06 Oct 2016

Biocorp lance l’Inspair pour convertir les inhalateurs en dispositifs connectés

Biocorp lance Inspair, le capteur intelligent qui transforme les inhalateurs en dispositifs connectés pour les patients asthmatiques ou atteints de Broncho Pneumopathie Chronique Obstructive (BPCO) Issoire, le 6 octobre 2016 – BIOCORP (FR0012788065 – ALCOR / éligible PEA‐PME), société française spécialisée dans le développement et la fabrication de dispositifs médicaux et de systèmes intelligents d’administration […]

Biocorp lance Inspair,

le capteur intelligent qui transforme les inhalateurs en dispositifs connectés pour les patients asthmatiques ou atteints de Broncho Pneumopathie Chronique Obstructive (BPCO)

Issoire, le 6 octobre 2016 – BIOCORP (FR0012788065 – ALCOR / éligible PEA‐PME), société française spécialisée dans le développement et la fabrication de dispositifs médicaux et de systèmes intelligents d’administration de médicaments, annonce aujourd’hui le lancement d’Inspair, le capteur intelligent qui transforme les inhalateurs en dispositifs connectés pour les patients asthmatiques ou atteints de BPCO.

« L’ambition de Biocorp est de développer des solutions innovantes afin d’améliorer l’observance dans le cadre de maladies chroniques. Après de premières applications développées en diabétologie, endocrinologie et neurologie avec le Datapen et l’Easylog, notre nouveau device connecté, Inspair, nous permet de nous tourner aujourd’hui vers les maladies respiratoires chroniques, dont le nombre de cas augmentent considérablement chaque année, et pour lesquelles l’observance est un élément clé du traitement », a déclaré Jacques Gardette, Fondateur et CEO de Biocorp.

L’asthme est une maladie chronique qui affecte les voies respiratoires : elle se caractérise par une inflammation ou irritation des bronches qui réagissent de façon excessive à certains facteurs, et se manifeste par des crises caractérisées par une gêne respiratoire, un essoufflement, une toux sèche ou encore des sifflements. L’asthme, qui touche 4 millions de personnes en France et 334 millions dans le Monde1 , est une maladie qui, si elle n’est pas contrôlée efficacement, peut rapidement affecter la vie quotidienne du patient. L’observance et le suivi de la maladie sont d’autant plus nécessaires qu’une mauvaise prise en charge peut rapidement déboucher sur un asthme sévère qui provoque plus de 500 000 hospitalisations en urgence et entre 1 000 à 1 500 décès chaque année en France2 . L’Assurance Maladie estime aujourd’hui que près de 6 personnes asthmatiques sur 10 n’ont pas un asthme suffisamment contrôlé3 (non prise du traitement ou de façon inadéquate). La BPCO est une maladie pulmonaire chronique, lentement progressive, qui se caractérise par une obstruction des voies aériennes. Elle se distingue de l’asthme et survient généralement chez les personnes d’âge mûr après une intoxication prolongée, le plus souvent d’origine tabagique (90%). La BPCO touche environ 3 millions de personnes en France, et occasionne plus de décès que le sida ou encore la grippe4 . Le suivi scrupuleux du traitement par inhalateurs et/ou broncho-dilatateurs est alors nécessaire à la diminution des symptômes et l’amélioration de la qualité de vie du patient.

Venez découvrir INSPAIR plus en détail en cliquant ici : https://biocorpsys.com/fr/dispositifs-connectes/

02 Jan 2016

BIOCORP sera présent lors du salon Pharmapack Europe les 10 et 11 février 2016 à Paris sur le stand 608

BIOCORP sera présent lors du salon Pharmapack Europe les 10 et 11 février 2016 à Paris sur le stand 608. BIOCORP présentera ses nouveaux dispositifs connectés ainsi que ses dispositifs non-connectés. Eric Dessertenne, Responsable Business Development, et Antoine Aneas, Directeur de la Recherche et du Développement, participeront à l’événement pour échanger sur les dernières innovations […]

BIOCORP sera présent lors du salon Pharmapack Europe les 10 et 11 février 2016 à Paris sur le stand 608.

3eba2e90fc28e983c7e1633cbf3a0c833bdaff9a-copy

BIOCORP présentera ses nouveaux dispositifs connectés ainsi que ses dispositifs non-connectés. Eric Dessertenne, Responsable Business Development, et Antoine Aneas, Directeur de la Recherche et du Développement, participeront à l’événement pour échanger sur les dernières innovations développées par BIOCORP.
Thierry Guillemaut, Directeur de la Production, sera également présent pour échanger sur notre activité de production. En effet, BIOCORP développe et produit également à façon pour des entreprises du secteur pharmaceutique, et dispose de l’ensemble des installations nécessaires à la production de matériel de haute qualité et conforme aux normes (production en salle blanche, environnement ISO 7, module ISO 5…).
BIOCORP participera également à la galerie de l’innovation pour y présenter sa dernière innovation, l’EasyLog, un capteur intelligent qui transforme tous les dispositifs d’administration d’insuline, réutilisables et jetables, en dispositifs connectés et communicants.

20 Déc 2014

BIOCORP au « Drug delivery partnerships » à Boca Raton en Floride

BIOCORP sera à Boca Raton , en Floride, pour participer à la 19ème édition du « Drug delivery partnerships » du 28 au 30 JAnvier 2015. Eric Dessertenne, Directeur du Business Développement et des opérations commerciales chez BIOCORP, sera présent lors du meeting pour discuter des dernières tendances sur le marché de l’administration de médicament et le […]

BIOCORP sera à Boca Raton , en Floride, pour participer à la 19ème édition du « Drug delivery partnerships » du 28 au 30 JAnvier 2015.

Eric Dessertenne, Directeur du Business Développement et des opérations commerciales chez BIOCORP, sera présent lors du meeting pour discuter des dernières tendances sur le marché de l’administration de médicament et le futur positionnement de nos produits. Nous serons ravis d’échanger avec vous sur ces sujets. Vous pouvez bien entendu dès à présent contacter Eric Dessertenne par téléphone (+33 6 08 02 14 51) ou bien par mail à edessertenne@www.biocorp.fr pour prendre un rendez-vous.